DES SOCIETAIRES NOUS ONT QUITTES

ils ont honoré la SAS

de leur présence et de leur amitié


ADUTT-THIBAUT Jaqueline (1928 -2011)

Née à Paris, elle vivait à Megève et a rejoint sur les instances de Charles Socquet la SAS en 1992.  Elle a travaillé chez Christion Dior, tenu une boutique de luxe,  et devint chargée de communication. Elle écrivit peu: Manuelle au fil des jours en 1987 et son dernier ouvrage connu de la SAS Lettre ouverte à toutes les femmes qui ont deux seins et qui ne savent pas vraiment à quel point elles y tiennent (1990).


BAUD Henri (1912 -1997)

 Né à Cluses, il est un grand résistant, chef de l'AS de la haute vallée de l'Arve, il devient à la Libération chef de cabinet du Préfet Renillard et de 1947 à 1977, il est sous-préfet de Thonon. Passionné d'histoire, du patrimoine qu'il défend bec et ongles, il édite plusieurs ouvrages entre 1961 (Bataille pour le Mont-Blanc) et  son décès ( l'Armorial du Chablais).

Sa fille Dominique Baussand reçoit  des mains du Préfet, au château de Thénières, la Plume d'or  à titre posthume pour son père décédé subitement.


BERGER John (1926 - 2017)

 

Né à Londres,  John Berger publie pour la première fois en 1968, un ouvrage où l’on découvre sa passion pour la peinture et les peintres. Il reçoit en 1978 le Booker Prize, plus haute distinction littéraire britannique, pour son roman "G". Trois ans plus tôt, il s’était installé à Quincy, avec sa famille.

Poursuivant ses écrits, il travaille pour le cinéma, pour qui il écrit plusieurs scénarii des films d’Alain Tanner, comme la "Salamandre" ou "Jonas", mais aussi pour le théâtre et la télévision. En 1981, il entreprend la rédaction d’une trilogie, intitulée "Dans leur travail", au cours de laquelle il raconte l’odyssée de paysans depuis leur village jusqu’à la métropole, en lutte pour leur survie. Romancier, essayiste, scénariste, dramaturge, John Berger touche à tout, lui qui dit : " je n’ai jamais considéré l’écriture comme une profession. C’est une activité indépendante, solitaire, dont la pratique ne détermine pas une suprématie...". Philosophe, sympathique et bon vivant, John Berger est parmi les plus grands écrivains de notre temps. En 1993, il reçoit à Megève la première Plume d’Or de la Société des Auteurs Savoyards pour l’ensemble de son œuvre.

De "l'Echec et la réussite de Picasso" en 1968 à "Rondo" publié en 2015 avec son fils, il a publié 33 ouvrages. Et je n'oublierai jamais notre rencontre fortuite de Cintra!


BEYSSON Norbert (1948-2019)

 

Elu municipal à Aix les Bains de 1971 à 1995, il est directeur de radio-Aix de 83 à 87, puis journaliste à Radio France (1989-1993). Journaliste professionnel, il collabore à plusieurs journaux dont le dauphiné libéré de 2008 à 2019.

Entre "pignon sur rue" et "les grandes heures du cyclisme...", on lui doit 7 ouvrages. Il est entré à la SAS en 2014.

Disparu brutalement en juin 2019, il nous laisse plusieurs ouvrages.


BOISIER Régine (1910 -2005)

Originaire de Marnaz où elle est née en 1910, Régine Boisier est une amoureuse de la vie. A 20 ans elle quitte la vallée de l'Arve pour découvrir Paris et exercer son métier d'institutrice. Elle passe un quart de siècle entre Vaujours et Franconville dans la région parisienne avant de venir enseigner à Annecy. C'est là qu'elle prend sa retraite et qu'elle se découvre une nouvelle passion : l'écriture.

Elle publie son premier livre à 81 ans Les Français au pays des Savoyards aux éditions France empire. D'autres livres, tous édités à La Fontaine de Siloé, suivent et font tous de gros succès de librairie : Amélia ou la misère dorée (1993) 2è prix du roman du "Triangle de l'Amitié", Maria ou la misère noire (1996), La belle du Lac-bénit (1996), Laure et le plein été (1997) et Elise au pays des alpages (l'enfant du pays) 2001.

Elle reçoit la Plume de Vermeil à l'abbaye de Pomiers en 2003.


BOSSON Gérard (1943-2017)

 

Il était entré à la SAS quasiment à ses débuts.

Pionnier du parapentisme, il avait également une très grande passion pour l'écriture. Entre son premier ouvrage "Vous tous et moi, hélas" paru en 1968, "Activités disparues à Saint André de Boège, (2013), il avait publié 27 ouvrages surtout des recueils de poésie mais aussi des petites contes. Il avait aussi mis en scène des spectacles à Saint-André de Boège. Il entretenait avec la SAS des relations particulières: à savoir qu'il s'absentait longtemps, baroudant au Togo, puis revenant... Il est décédé le 2 juillet 2017, un jour d'été comme il le voulait...


 

BOUVET René (1921 - 2004)

Né à Rumilly, il est un jeune résistant. Après la Libération il poursuit ses études de droits et assurera une carrière dans les Finances publiques. Passionné d'histoire, il écrit plusieurs ouvrages relatifs à l'histoire régionale. De  1981 (ND de l'Aumône de Rumilly) jusqu'à 1999 avec L'église paroissiale Sainte-Agathe, il nous livre 5 ouvrages.


BUTOR Michel  (1926-2016)

Né en 1926 à Mons-en-Barœul, Michel Butor est un grand voyageur. Après ses études universitaires il parcourt le monde pendant vingt ans au cours desquels il publie des essais sur l’art, mais aussi des textes poétiques. Il devient célèbre avec son roman, "La modification", publié en 1957, qui obtient le Prix Renaudot. Ce touche-à-tout s’installe à Nice et les écrits se succèdent. C’est aussi le nouveau roman et Michel Butor est, sans aucun doute, un inventeur, un créateur de techniques littéraires. Écrivain de l’utopie, il est un véritable philosophe.

Il s'éteint  en août 2016 à Contamine-sur-Arve. Il avait reçu la Plume d'Or 2005 de la Société des Auteurs Savoyards.


 

CARRIER-DUBARRY Roselyne  (1954 - 2016)

Après une carrière internationale auprès de World Wide Medical News Services, l’OMS et les Nations Unies, membre de la commission socio-culturelle des Nations Unies, ancienne présidente du Cercle Littéraire Artistique Léman Savoie,

Grand prix international de l’Académie Européenne des Arts en biographie, poésie et chroniques.

Sélections de Francopolis pour plusieurs textes. Sélection de la CNUCED X à Bangkok pour son texte : « créons l’arche d’un monde meilleur », dans les cahiers d’espérance, février 2001

Roselyne s’est lancée dans l’écriture en textes et livres. Elle avait adhéré très tôt à la SAS et les comtes de Laïka reste son grand livre. Elle est décédée accidentellement en février 2016 à proximité de Seyssel.


 

 

CASTOR Claude (1936- 2008)

Il naît à Saint-Gervais les Bains d'une famille de Samoëns. Professeur agrégé au conservatoire national des Arts et métiers, puis fonctionnaire au BIT à Genève. Il est, entre autre, président de l'Académie du Faucigny. Cet érudit et ami est l'un des membres fondateurs de la SAS, préparant les statuts.


CHATELAIN Claude ( 1922 - 2014)

 

Né à Seyssel, Claude Châtelain a été curé de paroisses de montagne, puis il fut aumônier d’hôpital spécialisé à Annecy.

Passionné d’Histoire, il a consacré ses loisirs et ses recherches aux communes savoyardes de Flumet, Bellevaux, Abondance, Chens-sur-Léman. Les travaux d’Histoire qu’il a réalisé à Abondance et à Bellevaux, l’ont mis sur la piste des Savoyards partis pour l’Argentine : à San José, en 1857 et à San Carlos, en 1858.

En 1984, il eut l’occasion de faire une visite aux descendants de ces émigrés maintenant bien installés dans le pays. C’est ainsi qu’il put rencontrer les Cousins, ces Savoyards de la Pampa. A son retour, il se lance dans l’écriture d’un récit romancé pour comprendre et suivre le périple de ces familles haut-savoyardes au pays des gauchos. Plusieurs volumes intitulés « Les Cousins » en firent un best-seller. Ses livres ont été traduits en espagnol et vendus en Argentine.

Il rejoint la SAS à la fin des années 90. Il ne cesse de participer à son activité et durant plus de 12 ans, il célébra la messe des journées du Patrimoine en l’église de Clermont, à 9 heures pile.

Claude fut pour nous tous un merveilleux compagnon de route. Toujours souriant, affable, il aimait la plaisanterie, y compris sur son ministère

 

En  2006, il a reçu dans la Chartreuse de Mélan, la Plume de Vermeil de la Société des Auteurs Savoyards pour l’ensemble de son œuvre."


CHAUBET Daniel (1926-2016)

Né en 1926 à Paris, il est ingénieur de profession (diplômé de l’Institut National Polytechnique de Grenoble, promo 1950) ; retraité à Chambéry depuis 1987, sa maison de Chamonix l’attache également à la Haute-Savoie. Sur le tard, il a fait des études d’Histoire à Paris I Sorbonne, couronnées par un doctorat à l’École Pratique des Hautes Études consacré à l’historiographie savoyarde du XIVè au XVIè siècle (1989). Il est membre de l’Académie de Savoie, de l’Académie Florimontane et officier de l’Ordre des Palmes Académiques. Il est l’auteur de plus de 50 conférences (historiques, scientifiques ou sociologiques) et de près de 80 publications diverses, généralement consacrées à la Savoie médiévale (objet de ses études), ou à la montagne, qu’il a longuement parcourue comme alpiniste, skieur et randonneur. Entre son premier livre en 1991  "Histoire de l'alpinisme d'Alexandre le Grand à 1990" et les "Cahiers de l'oncle Ambroise" en 2013, il a publié 10 ouvrages.


 

CLAUDE Alain (1942 - 2001)

 

Auvergnat de la région parisienne, il était installé depuis 1969 au pays de Savoie. Journaliste, pigiste, comédien etc. il a toujours été un électron libre. Son premier ouvrage, un spectacle poétique,  A la rencontre des poètes russes date de 1967. Paroles et musiques de pays de Savoie (1999)  est un montage littéraire dit par André Dussollier.

 

Il décède tragiquement à Strasbourg le 6 juillet 2001 en faisant son métier d'organisateur se spectacles dans uns un camping lors d'un violent orage.

 


Emmanuel CONDEMINE (1967-2018)

Mort subitement en nombre 2018, il était entré à la SAS en 2017. N é le 16 janvier 1967 à Annemasse, d’un père lyonnais et d’une mère bonnevilloise, il vivait à Ayze et est resté toute sa vie attaché à son département, même si son travail l’a emmené dans toutes les régions de France.

Ecrire pour lui a toujours été passion dévorante. En 1999, il crée pour la première fois son héros : le capitaine Etchéverry surnommé Etché.Il sort son premier roman en 2014 : Il fera cru demain » Emmanuel Condemine avait trouvé savoix dans le roman policier. On lui doit 5 romans : Du sang dans le pétrin, le serment de Bacchus, Les secrets de Margaux  et Bloody Marais.

 

 


Paul DESALMAND (1937 -2016)

Originaire d’Arenthon, où il est né en 1937, il fait des études de lettres, puis il enseigne en Martinique et en Afrique (Côte d’Ivoire). À son retour en France, il travaille dans l’édition comme auteur et directeur de collection. 

Paul Desalmand tient surtout aux titres  qui se rattachent à l’écriture de création : Cher Stendhal. Un pari sur la gloire ; Le Pilon (un roman dans lequel un livre raconte sa vie) ; Les Fils d’Ariane (roman sur un village haut-savoyard après la dernière guerre) ; Éditez-moi ou je vous tue ! (recueil de textes sur l’écriture et l’édition). Il habite Montmartre dont les pentes lui rappellent en réduction les escarpements de la Yaute. On peut lire et télécharger sur le site de la SAS son Guide pratique de l’écrivain ainsi qu’un Guide pratique de l’éditeur pour mieux pressurer les auteurs. Il vivait à Paris dans le quartier de Montmartre.

La liste des ses ouvrages est impressionnante ; retrouvez là sur l'annuaire de la SAS 2014.


 

DEVOS Roger (1927-1995)

Né à Dunkerque, il devient archiviste en Haute-Savoie et chargé de cours à l'université de Savoie. Historien passionné par l'histoire locale, il publie son premier ouvrage en 1973 ( Les visitandines d'Annecy au XVII et XVIIIè siècles). Son dernier travail est, semble-t-il, une participation à l'Histoire d'Annecy en 1987.


 

DUFOURNET Paul Henri (1905 - 1994)

Né à Lyon, il fait des études d'architecture. diplôme en 1931, il est docteur en Lettres et Sciences humaines. Architecte de l'Assistance publique, Paul Dufournet  vivait à Bassy sur la fin de ses jours (c'est là qu'il fut rencontré par le président fondateur et qu'il accepta d'être membre d'honneur de la SAS). Il était un fin observateur du monde rural. Il publie "Pour une archéologie du Paysage, Bassy et ses alentours" en 1978 et son dernier ouvrage  chez Séoia (1991) s'intitule Itinéraire en architecture rurale.


DURAND Gilbert (1921 -2013)

Ce grand philosophe français est né à Chambéry le 1er mai 1921. Engagé volontaire dans les FFL, il est détenu 8 mois par la Gestapo lorsqu'il est libéré par les FTP. Disciple de Gaston Bachelard, il apporte un nouveau regard sur l'Homo sapiens et nous propose une véritable métaphysique de l'Imaginaire. En 1962, il est professeur à l'Université de Grenoble et fonde en 1996 le centre de recherche sur l'imaginaire. On ne peut donner ici toute sa carrière et ses titres et on renvoie le lecteur à l'annuaire de la société des auteurs savoyards édition 2002. Son premier ouvrage: les structures anthropologiques de l'imaginaire est publié en 1960 chez Dunod et le dernier , d'une série d'une trentaine d'ouvrages, est "un conte sous l'acacia Joseph de Maistre" Edimaf 2000).

Il reçoit des mains du sénateur Jacques Golliet et du directeur de ST Dupont la Plume d'Or, sur le Plateau des Glières, en 2001.

Il décède en janvier 2013 et son épouse Chaoing Durand-Sun organisera avec des amis la fondation Gilbert Durand, que l'on peut contacter en cliquant sur la photo.


 

DUTEIL Roger (1925 - 2008)

Ancelivien, il est chargé de cours de cinéma français à l'Université de Grenoble. Mais sa passion est la photographie. Il fonde le photo club de sa ville et ne cesse de mitrailler le lac, multipliant les expositions. Il est grand prix de la Fédération photographique de France. Son talent n'a d'égal que sa modestie et sa gentillesse.


 

FORESTIER Yvonne (1930 - 2013)

Habitante de Nâves, elle publie un premier livre en 1999 dans lequel elle raconte sa vie : Le petit canard boiteux. Elle participe au livre Traces de la SAS.


FRAISSARD  Daniel (1954 - 2016)

Issu d'une famille albertvilloise , il devient photographe, illustrateur, amateur d'art populaire, et de l'Histoire de la Savoie. Il entendait par le biais de sa collection :"Art pastoral et mœurs  champêtres" faire découvrir les différents aspects de l'art populaire en Savoie. Il s’intéresse particulièrement  à la sculpture et au travail du bois. Il restera pour nous tous l'homme à la cravate de bois, aux discours parfois surprenants, mais surtout un ami qui a voulu s'investir dans la SAS. Il a un temps essayé de mettre les médias dans la confidence... Sa mort subite nous a laissé pantois.


 

GAGNY Anita (1929 - 2010)

Ingénieure au CNRS, elle double avec le LACITO, et le centre d'études linguistiques, à partir de 1972. Elle fait partie du Centre de la Culture savoyarde et donne à lire des ouvrages sur les dialectes et autres patois. Etude critique de la bourgeoisie grenobloise en 1965 Pour clore avec  le Dictionnaire du français régional de Savoie, réédité à deux reprises. Elle habitait Gières (38).


GAY Jean Paul (1948 - 2011)

Instituteur dans la haute vallée de l'Arve, passionné  par l’histoire de la vallée de Montjoie et par la défense du patrimoine, il participe à la création de  la revue « En Coutère »  et il est à l’origine du « sentier du baroque »  un des magnifiques sentiers à thème de la région. Guide du patrimoine des pays de Savoie depuis 1993, en 2001 il publie son premier ouvrage et entre à la SAS en 2003. Fidèle de la Fontaine de Siloé, il publie 4 romans et un monographie remarquée sur ND de la Gorge.


 

GILBERTAS André (1921 - 2011)

Chirurgien de profession, lyonnais, il s'installe à Chambéry. Il touche à tout et même à la politique : adjoint au maire de la ville, il en sera le maire lorsque ce dernier sera nommé ministre des transports. Il publie quelques ouvrages entre 1983, Sous une lumière sans ombre et 1997 Melchior récit imaginaires. Officier de la Légion d'honneur, il reçoit la Plume de l'espoir de la SAS, à Faverges, en 1996.


 

GOBBER Mario (1959-2016)

Voilà ce qu'il disait de lui :

Né à Thonon le 13 /09 /1959, et toujours habitant au centre ville, malgré de nombreux voyages et milles tentations paradisiaques ! Fils d’immigré italien, cela à entrainé une scolarité chaotique. Aussi, la lecture a-t-elle fortement contribué à amélioré mon existence, et aidée à fournir une autre dimension. Cuisinier de métier, j’ai exercé longtemps dans la restauration (cuisinier, serveur, barman…) puis, dès 30 ans, pratiqué bien d’autres métiers ; coursier, démarcheur, commercial, vendeur, magasinier et même…aide caviste ! Depuis quelques années, je travaille le soir dans le domaine sécuritaire (fermeture d’établissements financiers) ce qui me laisse les matinées que je consacre à la poursuite de mon autre passion, dévorante, celle d'écrivain. Il entre à la SAS en 2013. On lui doit le souffle de Gaïa en 2009, le 8è Pôle et l'empire secret son dernier livre en 2015.


 

GUICHONNET Paul (1920-2018)

 

Il était né en 1920 à Megève. Après des études  supérieures à l'IGA, il devient enseignant. Professeur dans différents établissements mais aussi à l'Université de Genève, il écrit 37 livres dont ceux qui restent incontournables concernant l'Annexion et l'histoire du Buon governo. Il était un homme attachant, un conteur né, un puits de connaissances et de culture, toujours souriant, il adorait parler en aparté lors des salons. Il reçut à Faverges, en 1996 la Plume d'or de la société des Auteurs savoyards. ll connaissait tout le monde et était très aimé. On ne compte plus ses décorations et ses distinctions honorifiques. Membre de l'Académie Florimontane, il était également membre de l'Académie de Savoie.

On lui doit plus d'une quarantaine de titre historiques et géographiques, lui qui était couvert de décorations.


HERBULOT- SIMONOV Simone (1920-2018)

 

Après une enfance ardennaise, des études secondaires à Versailles, puis de droit (DES Economie) et d'histoire de l'art à Paris, l'activité professionnelle de Simone Herbulot s'est déroulée principalement dans les domaines juridique, rédactionnel, socio-économique (traductrice/juriste au Tribunal Militaire International de Nuremberg en 1946, administratrice du théâtre de la Gaîté Montparnasse, collaboratrice d'avocats (américain et suisse), dispensatrice des soutiens nécessaires aux étudiants et professeurs du premier Institut Européen de Direction d'Entreprise rattaché à l'université de Lausanne.

 

Retraitée, Simone a laissé libre cours à sa vocation littéraire à  Clermont, à l'ombre du Château.

 

Elle a reçu le 16 septembre  2012, la Plume de vermeil 2013 de la SAS.

 

En 2015 elle est « promue » Citoyenne d’honneur de la ville de Clermont-en-Genevois. On lui doit notamment un merveilleux récit avec les fleurs de Nuremberg.

 

 

 


 

HERMANN Marie Thérèse (1925 - 2015)

Née à Douvaine, elle est profondément enracinée dans le terroir. Elle se taille dès 45 ans une forte réputation d'historienne savoyarde.  Elle publie Histoire de Perrignier Brecorens en 1970. 1O ans plus tard, c'est Architecture et vie traditionnelle en Savoie rééditée à La fontaine de Siloé en 1999. On lui doit aussi Le tour de Savoie par deux enfants. Elle publie en tout près d'une vingtaine d'ouvrages dont on retrouvera la liste complète dans l'Annuaire (13è édition 2014) de la SAS. Elle avait reçu la Plume d'or à Conflens (Albertville) des mains du ministre Jacques Besson.


HYVERNAT Georges (1939 - 2005)

Montagnard, il arrive sur les rives lémaniques en 1963 comme directeur de la MJC de Thonon. En 1972, il fonde la Délégation 74 du Comité national des chemins de grandes randonnées ancêtre du CODERANDO 74. Passionné de montagne et de GR, les randonneurs lui doivent énormément. Il publie de nombreux ouvrages alors qu'il est conseiller municipal d'Evian : Sentiers du balcon du Léman, (1976) à Traces grand air en Chablais franco-suisse, Faucigny et Genevois (1996 chez Didier-Richard) marquent son territoire littéraire.


 

JOFFO Joseph (1931-2018)

 

Né à Paris en 1931 il a 9 ans lorsque la guerre éclate et cet enfant juif est envoyé à Nice avec son frère. Mais l'arrivée des Allemands dans la ville et une arrestation par la Gestapo, forcent les deux jeunes à se replier sur Aix les Bains, et surtout Rumiily.  Joseph travaille chez un libraire pétainiste qui ignore tout de sa condition. De retour à Paris, il reprend l'affaire familiale de coiffure. Il publie en 1973, un sac  de billes incroyable best-seller et il poursuivra avec 17 romans et même des contes pour enfants. Il reçoit la plume d'or 2016 de la SAS le 14 septembre 2015 à Seynod. il décède le  6  décembre 2018 à Saint-Laurent du Var.


LABONNE Joël (1948 - 2012)

Joël Labonne est né en 1948 à Grigny sur les bords du Rhône. Sa passion pour la montagne remonte au jour où, au cours d'une sortie scolaire, son instituteur lui fait découvrir l'escalade. Il a alors 9 ans et sait dorénavant qu'il sera guide et moniteur de ski. Après un détour par un lycée hôtelier, où il se distingue en gagnant des concours de cuisine et de pâtisserie, il devient moniteur de ski puis accompagnateur en montagne. Il est installé en Haute Savoie depuis 1968. Il se spécialise dans l'organisation de randonnées de plusieurs jours et de treks. Il a parcouru beaucoup des montagnes et des déserts de glace et de sable du monde. Il est l'auteur de quelques premières en ski extrême. Handicapé par une maladie, il se consacre alors à des activités plus paisibles. Jusqu'à sa disparition, il fait partager ses émotions, ses rencontres et ses souvenirs à travers des expositions photo et quelques ouvrages.

 


 

LAFFIN Bernard (1926 -1998)

Né à Sallanches où il exerce la médecine, il publie en 1993, le casque colonial aux éditions Médiagri.


LARTIGUE Pierre (1935 -2008)

Marseillais, né le 30 novembre 1935,il fait des études à la fac d'Aix en Provence et en 1960, il est professeur de lettre classiques  En 1981, il publie son premier livre Alcools études sur Apollinaire (éditions Hatier). On perd sa trace en 1997, année où il publie la saga des Helvètes éditions Cabédita.

il décède le 16 juin 2008.


LESTIEUX Maurice ( 1929 -2013)

Maurice Lestieux (de son vrai nom Gravaud-Lestieux) est né le 4 octobre 1929 d'une famille originaire du Limousin et de Saintonge. Il vit à Paris et, pendant cinquante ans, il effectue des séjours réguliers en Haute-Savoie à Saint-Gervais-les-Bains. Il entre en poésie en 1965 sous l'égide des "Nouveaux Cahiers de Jeunesse" de Jean Germain à Bordeaux : (La Marivole, 1965 - Faux-départs, 1967 - J'entrerai dans la ville, 1971 - Rencontre, 1970 - Espérer, 1980).

A partir de 1989, dans le Collection Jalons, il publie successivement : Laissez le temps en liberté (1989) - Demain un autre jour (1990) -Demeures de lumières (1992) - Il doit y avoir un chemin (1997), accompagnés de dessin de Chris Mestas, Sophie Rousseau et Patricia Sarne. Parallèlement il fait paraître Projections, catalogue d'exposition du peintre Véronique de Guitarre (Editions Fontaine-Daynac à Poitiers 1994), suivi de Rayon vert et toujours en collaboration avec la même artiste Fragments de Terre, ouvrage préfacé par Jean Rousselot.

Maurice Lestieux collabore à des revues telles : Jalons, Phréatique, Poésie-sur-Seine, Lieux-d'Etre, Jointure, Le Cri d'Os, La Toison d'Or, Rimbaud Revue, Inédit, Ecritures. Il intervient dans des colloques (Université d'Angers, Colloque du PEN Club de France à Unesco en 2000). Des études lui ont été consacrées par le professeur Michel Decaudin, Serge Brindeau, Pascal Dupuy, Paul Farellier, Monique Labidoire. Il préside le Cercle Aliénor, assemblée consacrée à la poésie et à l'esthétique, qui se réunit à la Brasserie Lipp à Paris. il décède en 2013.


JALLE Claude (1938 - 2006)

 

Médecin au Grand-Bornand (74), il publie en 2001 Médecin généraliste en montagne.


 

MALY Charles (1939-2001)

Moniteur de ski, puis chargé de mission du Parc national de la Vanoise, il publie à partir de 1976 de nombreux ouvrages sur la Savoie.  Il se signale comme écrivain et cinéaste. Désireux, contre l'avis de l'unanimité des sociétaires du Conseil d'administration de la SAS de devenir président, il quitte la société en 1999.

De son premier livre Massif de la Vanoise  (1976) à son dernier livre le lac des amours de Savoie, il a publié 5 ouvrages. Il meurt gravement malade à Chambéry en février 2001.


MASSON Louis (1922-2016)

 

Né à Annecy, il est réfractaire au STO durant la guerre et entre dans la Résistance; Après le conflit, il travaille dans l'hôtellerie, puis il entre dans les Assurances à 43 ans, jusqu'à devenir directeur départemental des Assurances Mutuelles de Haute-Savoie.

Il publie sont premier livre en 1996 et on lui doit 7 ouvrages jusqu'à son dernier publié en 2015 (liste dans annuaire SAS 2015)


 

MIQUEL Georges (1921 - 2011)

Né en 1921 à Perpignan, il fut docker, puis écrivain public et exerça de multiples métiers. En 1960 il débute une carrière internationale de conseil en entreprises. Il a pour cela produit de nombreuses publications techniques, puis il publie chez Jamus Bifront. il adhère à la SAS en 2007, après être passé par le CPR. Il habitait Megève.


MOIROUD Roger (  1945 - 2019)

Il est né le 1er février 1945 à Aix les Bains. Roger a connu un parcours professionnel atypique : après cinq ans d’enseignement de la philosophie dans un lycée de province, il travaille dans une grande compagnie d’assurance. Directeur de la qualité, il publie Le cri du client, témoignage de la démarche qualité mise en œuvre dans l’entreprise. La retraite venue, il vient s’installer dans sa province natale. Résidant sur les rives du lac du Bourget, grand lecteur depuis toujours, avec une certaine prédilection pour la littérature policière, il se lance dans une troisième carrière, l’écriture de romans policiers, dont le personnage principal, Philibert Féra est commissaire de police à Aix-les-Bains. Roger Moiroud  a été vice-président de la SAS durant de longues années. Il est brutalement décédé le 1er juin 2019 à Chambéry. Pour nous tous ce fut une perte subite et très dure. Merci Roger pour toute ton action à la SAS, Toi qui fut si discret.

Entre 2007 et 2017 on lui doit douze livres tous édités chez Thot (Grenoble)

 


 

NUSSBAUMER Armand (1927 - 2014)

Né à Genève, il restera à la SAS pour avoir été un baroudeur, même s'il fut conseiller municipal genevois, résidant en France!  Sous le pseudo de Julo Sapiens, il publie  8 ouvrages où la gouaille et l'impertinence sont au rendez-vous.  Faites l'amour pas la gueule (1982) le résume bien. il fut président de l'association RHODANIA et membre de l'Académie rhodanienne des lettres.


 

PERRIER Marcel (1933-2017)

 

Cet homme qui fut en son temps résistant en Savoie devint un homme d'église. il acheva sa carrière comme évêque de Pamiers.  Il a adhéré à la SAS en 2003.

Il a notamment publié :

-Paroles et paraboles (éditions de l'Edelweiss 2002)

- Chansons au fil des jours (disque Cd aux éditions air libre)?


 

 

PLOTTIER Félix (1908 - 2005)

Commerçant à Bonneville, il devient un résistant important. Il fait partie de la Délégation générale de la Résistance à Genève auprès des USA. Il raconte toute son histoire dans un livre Guerres et montagne (1915-1945) publié en 1999. Son fils Tim s'est longuement occupé du salon de Bonneville


 

 

SAMIVEL (1907 - 1992)

De son vrai nom Paul Gayet-Tancrède, ce Parisien est tout à la fois conteur, aquarelliste et poète à sa façon. Il a rendu la montagne attrayante... On lui doit 35 ouvrages merveilleusement bien illustrés, dont on retrouvera la liste dans la 13è édition de l'annuaire de la SAS (2002). Le président fondateur l'avait rencontré chez lui dans les Alpes Maritimes (en décembre 1991) et il avait spontanément accepté d'être membre d'honneur de la SAS. Lors du premier Printemps du Livre à la Roche-sur-Foron (1992), il lui fut rendu un vibrant hommage.


 

 

SCHULER Robert (1924 - 2008 )

Né à Thonon, pâtissier, animateur en MJC, membre du groupe folklorique "Sabaudia" Robert publie notamment un magnifique ouvrage sur les métiers d'antan : Le temps des métiers (Editions du Mont 1997).  La mort de son père  en camp de concentration a beaucoup marqué ce "brave homme", discret et avenant.


SOCQUET Charles  (1914 - 2002)

Né à Paris de parents savoyards, il fait des études de médecine à Lyon avant de venir s'installer à Megève. Résistant important, il devient après la guerre LE médecin du plateau mégevan, 46 ans durant (1943 -1989). C'était un personnage, qui entra très vite à la SAS qu'il voulait soutenir fermement. Il paya de ses deniers les deux premiers numéros de Point à la Ligne. Passionné d'histoire locale, il publie en 1979 Megève et son passé, fonde la revue Evamag. En 1992, il reçoit le Prix région Savoie et en 1996, il reçoit la Plume d'or de la SAS. On lui doit 6 romans, souvent réédités,  de Césarine (1983) à Médecin des neiges (1995). "J'ai beaucoup apprécié Charles dit Michel Germain lorsqu'il parle de son ami Charles. Il a été pour la SAS le sauveur de chaque jour lorsque nous nous lancions dans la grande aventure. Au delà de notre amitié, c'était un grand résistant mégevan auprès de Paul Baroud et autres chefs locaux. je n'oublierai jamais ses "carabinades", sa gentillesse et son amitié profonde."


TERREAUX Louis (1921 -2015)

Né à Chambéry, il fait des études pour devenir professeur à la faculté de Poitiers. Au début des années 70, il enseigne à Chambéry et toujours passionné d'histoire locale, on lui doit de nombreuses bibliographies, son terrain de prédilection restant la littérature savoyarde.

De 2002 à 2012, il préside l'Académie de Savoie. Ce très grand érudit  reçoit la Plume d'or 2001 des mains du député Birreaux sur les hauteurs du Salève en septembre 2000.  C'était un homme courtois, serein qui restera pour les historiens une référence incontournable.


 

THEVENET Amédée (1928-2016)

Né à Clermont, il entre dans l'armée et se retrouve prisonniers du Viet-Minh. Après une très dure captivité, il entre en 1953 aux Affaires sanitaires et sociales jusqu'à en devenir le Directeur national? Retraité en 1993. Il publie 6 que sais-je relatifs à son travail et à son engagement. Il publie également une dizaine de livres jusqu'à son dernier en 2015 "Mourir pour l'Indochine". Il était également un haut responsable de Sida info service. Commandeur de l'ordre de la Légion d"honneur, il a reçu en 2015 la Plume de vermeil de la SAS. Il s'est éteint le  1er décembre 2016 à Lyon.


VERDONNET Jean Vincent (1923 -2014)

Né à Bossey dans une famille de résistants, il fait après la guerre des études de droit à Lyon. Il fait ensuite une carrière dans l'industrie. Il publie plus d'une vingtaine de recueils de poésie, un essai et collabore à une centaine de périodiques littéraires, d'anthologies et d'ouvrages divers, tant en France qu'à l'étranger. Deux monographies lui sont consacrées. Se situant dans la mouvance de l'Ecole de Rochefort, il est reconnu comme l'un des poètes majeur de son temps. Chevalier de la Légion d'honneur, Officier des Palmes académiques, Commandeur de l'ordre national des Arts et des Lettres il est impossible ici d'énumérer ses multiples distinctions et prix. Il reçoit en  1985 le Prix Guillaume Apollinaire (Académie française) et en 1998, le Prix Aliénor d'Aquitaine. En 1994, il reçoit la Plume d'or de la SAS, des mains du sous-préfet de Bonneville à La Roche-sur-Foron. "Au delà de tout cela, nous dit Michel Germain, il faut savoir que Jean Vincent a toujours soutenu avec force la SAS. J'aimais beaucoup conversé en aparté avec lui sur la Résistance, et tous les sujets du monde et il ne cessait de me dire de tenir bon pour la société des Auteurs malgré tous les tourments rencontrés. Il fut présent jusqu'au bout à toutes les manifestations de la SAS." La SAS lui a rendu un vivrant hommage lors du Printemps du Livre de 2014.


 

 

VIBERT-GUIGUE Alexis (1916 -2001)

Natif de Beaufort-sur-Doron (73), il fait une carrière  dans l'industrie privée. Il devient PDG d'un grand groupe d'organismes spécialisés dans l'aménagement, l'urbanisme etc. En 1991, il publie son premier ouvrage Quand on écoutait le soleil. Installé à Paris, il s'aloigne de la SAS.


 

VINCENT Paul (1913 - 1996)

Licencié en droit, il consacre sa vie au journalisme et au "bien vivre". Il a accepté dès 1992 de faire partie de la SAS lui qui avait la carte de journaliste n°356, la première en Haute-Savoie, semble-t-il. Entre Glanes sans moissons (Editions du Crocodile) et La lune est à couvert des loups (La Fontaine de Siloé 1994), Paul publia 36 ouvrages tous plus truculents les uns que les autres. On en trouve l'énumération dans l'annuaire de la SAS 2002.


 

VUICHARD Louis (1912 - 2006)

Né à Savigny, il est toute sa vie paysan. Au service de la terre et de ses congénères, Louis est un élu municipal de son village mais aussi un élu des chambres d'Agriculture, ou laitière. Il fait irruption dans la littérature en 1986 avec une monographie sur Savigny. Mais son best-seller Nos fruitières, nos fruitiers édité en 1989, est réédité en 1991 à plusieurs milliers d'exemplaires. Il est à Clermont en 1990 pour houspiller le président fondateur de la SAS à créer cette sainte institution.


 

VULLIEZ Hyacinthe (1920-2017)

 

Né le 26 février 1920 - Le Biot - Haute-Savoie. Etudes de théologie au Grand-Séminaire d'Annecy. Etudes d'italien à l'Université de Sienne. Professeur d'italien. Aumônier diocésain de la Paroisse Universitaire et des Equipes Enseignantes de 1956 à 1964. Aumônier des Equipes Enseignantes en Afrique noire francophone de 1964 à 1967. Directeur de collections aux Editions du Cerf de 1970 à 1985. Journaliste à l'hebdomadaire La Vie de 1971 à 1986.

Cofondateur et rédacteur des Cahiers du Libre Avenir - revue trimestrielle - De Croyants en Liberté - revue trimestrielle - De Notre Histoire - revue mensuelle.

Plume de Vermeil 2012 de la Société des Auteurs Savoyards.

Sur cette photo au château de Clermont en costume clair aux côtés de Jean Pierre Spilmont et de Michel Butor.

 


 

 

ZANUS Marie Thérèse (1935 -1999)

Née à Annecy, elle écrit plusieurs recueils de poésies sur la ville entre 1990 et 1996